préparateurs de commande

Le préparateur de commande est un maillon important dans la chaîne logistique. Ses missions sont assez particulières et il faudra suivre une formation spécifique pour pouvoir les exécuter. Découvrez dans ce billet la formation à suivre pour devenir préparateur de commandes de même que son salaire et ses perspectives d’évolutions de carrière.

Qui est le préparateur de commande ?

devenir-preparateur

Le préparateur de commande est celui que vous verrez pratiquement à la fin d’une chaîne logistique dans un entrepôt. Il travaille souvent en étant debout. Son métier consiste à suivre les indications du bon de commande après que leur émission soit faite par l’entreprise. Il est de sa responsabilité de rassembler les articles et de les conditionner avant de procéder à leur vérification.

A lire en complément : Dératiseur professionnel : la fiche métier complète

Il contrôle leurs quantités, références et autres. Après cette étape, il les suremballe et s’assure que les marchandises qui lui sont parvenues soient transportées dans de bonnes conditions et dans le respect des règles et procédures en vigueur. Outre cela, il s’assure aussi que les produits parviennent bien à destination.

La gestion du retour des clients, leurs remarques et autres est de sa responsabilité. Vous l’aurez compris, c’est lui qui s’occupe du traitement de leur réclamation. La propreté du lieu d’entreposage des marchandises fait partie de ces missions. À ce titre, il intervient aussi dans la gestion des déchets. C’est également lui qui choisit le matériel de manutention léger à utiliser dans l’entreprise. Rigueur, concentration, bonne condition physique sont des armes dont il a besoin pour bien accomplir sa mission.

A lire en complément : La reconversion professionnelle via la formation. Quelles sont les étapes ?

Les différentes formations pour occuper le poste de préparateur de commandes

Normalement, pour exercer ce métier, vous n’aurez pas besoin d’avoir une qualification. Après avoir exercé quelques années comme intérimaires dans une entreprise, vous pouvez vous voir confier un tel poste. Toutefois, si votre vocation est d’y faire carrière, le mieux serait d’avoir le diplôme correspondant.

Vous pouvez y accéder avec un CAP opérateur logistique. Cette formation vous prendra seulement deux ans après la troisième. Il est aussi accessible avec un CAP emballeur professionnel. Tout comme le précédent, vous n’aurez besoin que deux années après la troisième pour avoir les compétences de base pouvant vous permettre d’être recruté dans une entreprise comme préparateur de commandes. Le CAP Agent d’entreposage et de messagerie est aussi une voie d’accès.

Pour ceux qui veulent vite progresser ou retenir plus vite l’attention des recruteurs, le BAC pro ou le BTS sont plus conseillés. À cet effet, sachez que le Bac Pro Logistique fait partie des diplômes les plus recherchés. Vous pourrez l’obtenir deux ans après votre CAP. Votre dossier sera encore plus considéré si vous l’accompagnez d’un BTS Emballage et conditionnement.

Certificat de qualification professionnelle (CQP) et parcours VAE

Vous pouvez aussi accéder à ce métier avec un VAE d’agent entreposage. Cette formation ne dure que six mois, mais elle nécessite des prérequis. En effet, il vous faudra réaliser certaines missions du préparateur de commandes auparavant.

Les missions que vous auriez exécutées peuvent être dans le cadre du CDD ou d’un CDI. Celles effectuées en bénévole sont aussi prises en compte. Il vous faudra aussi justifier au moins 12 mois d’activité avant d’y accéder. Vous pouvez cumuler ce nombre de mois d’expérience sur 12 ans au maximum.

Le Certificat de qualification professionnelle (CQP)

Avec un Certificat de qualification professionnelle (CQP) préparateur de commandes, les entreprises n’hésiteront pas à vous recruter. Outre ces différentes formations, il vous faut aussi le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité). La majorité des entreprises exigent que vous ayez un tel certificat. En effet, il prouve que vous savez bien manipuler du matériel de manutention léger à l’image des chariots élévateurs et des transpalettes.

Les perspectives d’évolution de carrières

devenir-preparateur-commande

De nombreuses évolutions vous attendent dans ce domaine. Mais, vous devez avoir un certain nombre d’années d’expérience. Il vous faudra parfois suivre quelques formations de courte durée pour occuper des postes plus importants. En outre, votre évolution va dépendre de l’entreprise et du secteur dans lequel vous intervenez.

Si vous n’avez pas encore assez d’expérience en tant que préparateur de commande, votre recruteur peut vous confier les missions d’un cariste ou d’un magasinier ou d’un réceptionniste, etc. Vous changez de poste sans pour autant gravir les échelons. On parle ici d’évolution horizontale.

Dans certains secteurs comme celui de la grande distribution, vous pouvez exercer en tant que caissier. Certaines évolutions vont vous permettre d’avoir des salaires plus importants. Cela sera bien évidemment en fonction de vos nouvelles responsabilités et expériences dans le domaine. Vous pouvez donc être chef d’équipe ou de quai. Vous pouvez être un gestionnaire de stocks ou un chargé de la manutention entrepôt. Votre entreprise peut vous laisser vous occuper de la gestion de son site logistique.

Quelle est la rémunération d’un préparateur de commandes ?

Pour ce qui est de son salaire, il faut savoir que le préparateur de commandes gagne en moyenne 1700 euros brut par mois lorsqu’il prend nouvellement fonction. Les plus expérimentés peuvent se retrouver à 2000 euros en moyenne comme salaire brut par mois.

Mais, il faut garder à l’esprit que cela va dépendre de l’entreprise qui l’embauche et du secteur dans lequel il travaille. Tout cela pour notifier que certains gagnent plus que cela. En dehors de son salaire brut, le préparateur de commandes perçoit certaines primes. Elles sont de nature à le motiver.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here