contrat d'apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un dispositif de formation en alternance permettant aux jeunes de développer des compétences professionnelles tout en préparant un diplôme ou une certification. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir son fonctionnement, ses avantages et les aspects financiers à prendre en compte pour l’employeur et l’apprenti.

Définition du contrat d’apprentissage

Un contrat d’apprentissage est un accord signé entre une entreprise et un jeune (âgé de 16 à 29 ans révolus) qui souhaite acquérir des compétences liées à un métier spécifique. Cette formation se déroule en alternance entre l’établissement d’enseignement et l’entreprise. Elle offre ainsi une approche concrète et théorique du métier choisi par le futur apprenti tout en lui garantissant un salaire pendant toute la durée du contrat.

A lire également : Se reconvertir dans l’industrie : 5 qualités nécessaires

Type de contrat et durée

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée (CDD), qui prendra fin après obtention du diplôme ou de la certification visée. Sa durée peut varier selon la qualification envisagée, allant généralement de 6 mois à 3 ans.

Diplômes et niveaux concernés

Les formations accessibles sont variées et couvrent de nombreux domaines professionnels, du CAP au Master. Les niveaux concernés sont donc :

A découvrir également : 6 bonnes raisons de suivre une formation en gynécologie-obstétrique

  1. Le niveau III (CAP, BEP, BAC pro)
  2. Le niveau II (BTS, DUT, licence professionnelle)
  3. Le niveau I (Master, Ingénieur)

Les avantages du contrat d’apprentissage

relecture contrat

Le contrat d’apprentissage offre plusieurs avantages tant pour l’apprenti que pour l’entreprise. Il Permet de développer des compétences professionnelles spécifiques et facilite l’entrée sur le marché du travail.

Pour l’apprenti

  • Une formation théorique et pratique : les apprentis suivent des cours dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) en plus de leur expérience en entreprise. Ils ont ainsi l’occasion de mettre en pratique directement ce qu’ils apprennent en centre de formation.
  • Un accompagnement personnalisé : chaque apprenti est encadré par un tuteur ou maître d’apprentissage qui assure son suivi, sa formation et sa progression au sein de l’entreprise.
  • Une rémunération : pendant toute la durée du contrat d’apprentissage, l’apprenti perçoit un salaire calculé en pourcentage du SMIC selon son âge et son niveau d’études (entre 27% et 100% du SMIC).
  • Des perspectives d’embauche : à l’issue de la formation, il n’est pas rare que l’employeur propose une embauche en CDI ou CDD à l’apprenti, facilitant ainsi son insertion professionnelle.

Pour l’employeur

  • Des aides financières : recruter un apprenti peut ouvrir droit à différentes aides et exonérations, notamment pour les TPE-PME (aide TPE jeune apprenti, prime à l’embauche d’un premier apprenti, crédit d’impôt).
  • Une solution de pré-recrutement : le contrat d’apprentissage permet de former un futur collaborateur selon les besoins et la culture de l’entreprise, avec une forte implication du maître d’apprentissage.
  • Un dispositif avantageux socialement : les charges sociales sont réduites (voire inexistantes) pour l’employeur qui embauche un apprenti.

Les coûts liés au contrat d’apprentissage

signature contrat

Même si le dispositif est avantageux pour l’employeur, il engendre tout de même certains coûts qu’il convient d’étudier avant de signer un contrat d’apprentissage.

  1. Le salaire de l’apprenti : varie selon l’âge et l’année de formation de l’apprenti, allant généralement de 27% à 100% du SMIC.
  2. La taxe d’apprentissage : cette contribution sert à financer les formations professionnelles, les CFA et les écoles. Son montant est calculé en fonction de la masse salariale de l’entreprise.
  3. Les Charges sociales : généralement réduites pour un contrat d’apprentissage, elles varieront selon le secteur d’activité et la taille de l’entreprise.
  4. La formation du tuteur ou maître d’apprentissage : si l’employeur souhaite confier cette mission à l’un de ses salariés, une formation spécifique devra être suivie par ce dernier (formation des maîtres d’apprentissage).

Le contrat d’apprentissage est une opportunité intéressante pour les jeunes souhaitant acquérir des compétences professionnelles tout en préparant un diplôme ou une certification. Il offre également des avantages aux entreprises, notamment en termes d’aides financières et de recrutement. Toutefois, il est nécessaire de prendre en compte les coûts liés à ce dispositif avant de se lancer dans une telle démarche. Ainsi, employeurs et apprentis pourront profiter pleinement des bénéfices qu’offre cette forme de formation en alternance.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here