Couvreurs sur toit

Le métier de couvreur consiste en l’installation ou la réparation des plafonds de structures ou de maisons individuelles. Les professionnels du domaine peuvent également effectuer des travaux d’isolation et de réparation de toitures sur des sites historiques. Quel est le métier de couvreur et quelle formation suivre pour le devenir ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce que le poste de couvreur ?

Après avoir monté un échafaudage et d’autres équipements de sécurité, le couvreur dispose la surface à couvrir selon un plan. Il fixe des bardeaux ou des morceaux de bois minces et plats sur la charpente du toit. Il dispose aussi les matériaux de couverture, tels que les pavés en terre ou en céramique, les ardoises, l’aluminium, le zinc et le verre. En fonction de la pente du toit, il calcule, au millimètre près, l’emplacement des pierres les unes sur les autres. Il utilise des pinces, des crochets et des clous pour fixer la toiture. Il utilise aussi le plâtre, le ciment, la chaux et le sable pour sceller les matériaux, souder les métaux et créer des raccords.

A voir aussi : Capacité de médecine du sport

L’ouvrier couvreur zingueur possède de grandes connaissances sur la pose et l’entretien des couvertures en zinc (gouttières, chéneaux, lucarnes, raccords de cheminées, etc.). Il utilise une variété de tôles (cuivre, acier inoxydable, zinc, acier galvanisé et aluminium) qu’il soude et agrafe ensemble. En été et en hiver, l’ouvrier travaille sur les toits, généralement, en se baissant ou en s’agenouillant dans des postures contraignantes. Plus que tout autre expert en construction, il doit se conformer aux règles de sécurité en vigueur. Il travaille généralement en groupe, sur des chantiers pour des entreprises de construction et de travaux publics.

Si le couvreur travaille sur un grand site, il peut être amené à se déplacer fréquemment. Le couvreur travaille dans de petites entreprises où il peut être flexible ou spécialisé (par exemple, dans la couverture, le chaume, etc.). Il peut également créer sa propre entreprise.

A lire en complément : Formation en ligne : quelles sont celles qui ont le plus de succès ?

Quelles sont les exigences pour devenir couvreur ?

Un expert ayant une préférence pour le travail physique et souhaitant s’installer à son compte peut gagner correctement sa vie en tant que couvreur. Voilà une bonne idée ! Par contre, s’installer comme couvreur ne se fait pas du jour au lendemain et il faut être bien informé avant de commencer. Il n’est pas toujours simple de trouver les informations appropriées sur les études, la formation, les processus et les caractéristiques requises pour cette carrière.

Après la troisième, il est faisable d’être couvreur à son compte sans le baccalauréat et même après le baccalauréat, sans diplôme et en se reconvertissant à l’âge de 30 ou 40 ans. Vous pouvez être couvreur indépendant ou travailler pour une entreprise et le statut est également libre.

Trouver un emploi de couvreur sans diplôme est possible. Si vous avez trois ans d’expérience professionnelle dans l’Union européenne, vous pouvez demander un certificat de validation dediplôme professionnel à la Chambre des métiers et de l’artisanat.

Vous pouvez exercer la profession de couvreur avec cette reconnaissance de compétences professionnelles. Par conséquent, bien qu’un diplôme ne soit pas nécessaire pour exercer le métier de couvreur, il est avantageux d’être bien formé et de repérer les lieux de travail.

Les qualifications du couvreur

Vous pouvez devenir couvreur en travaillant dans le secteur de la construction, en suivant un cours de certification ou en apprenant en ligne.

Voici où vous pouvez apprendre à travailler comme couvreur :

  • Avec un CAP du bâtiment en couverture ou en étanchéité.
  • Avec un bac professionnel en étanchéité ou en couverture.
  • Avec un bac professionnel en intervention sur le patrimoine bâti.
  • Avec un BTS en toitures métalliques ou en enveloppe du bâtiment.

Vous l’aurez compris, plusieurs possibilités de formations sont donc possibles pour devenir couvreur.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here