Podologue, un métier qui rapporte

Le podologue est un spécialiste du pied qui fournit des soins et de rééducation des pieds. Pour cela, le praticien peut confectionner sur mesure des semelles orthopédiques à l’aide d’un ordinateur pour corriger les malformations du pied. 

Ce métier est également fondé sur le soin des pathologies bénignes et traite les pathologies du dos et des jambes. En outre, devenir un podologue nécessite un bon nombre de compétences, ce qui peut rendre son salaire assez attractif. Nous allons en parler, mais d’abord sachez par quoi vous devez passer pour bien maîtriser le travail.

A lire en complément : Comment s'améliorer en anglais très rapidement pour ajouter une corde à son arc et accélérer son retour à l'emploi ?

Que faut-il pour devenir un podologue ?

Comme tous les métiers, être un podologue exige également un diplôme. Tout d’abord, le candidat doit avoir un baccalauréat (de préférence en scientifique) pour accéder au concours d’entrée. Et s’il est validé au concours, il peut suivre la formation en pédicure podologue pendant trois ans. 

Quels sont les diplômes requis ?

Un diplôme d’État de pédicure podologue est requis pour devenir podologue. Pour avoir ce diplôme, il faut poursuivre une formation en pédicure-podologue dans un institut agréé.  Après trois années d’étude, l’étudiant aura le diplôme d’État de pédicure podologue (équivalent en Licence).

A lire également : Dératiseur professionnel : la fiche métier complète

Suivez une formation pour devenir podologue

Où suivre une formation ?

L’AFREP est l’une des institutions de formation en pédicurie-podologie agréée introduite. L’institut est situé au sein de la faculté de médecine à l’université Paris-Diderot Paris 7. Il est rattaché au CHU Saint-Louis Lariboisière. 

Cet institut fournit des formations théoriques et pratiques nécessaires pour obtenir le diplôme d’État. L’institut offre une approche professionnelle à des apprenants afin qu’ils puissent développer leur autonomie et un dispositif de suivi a été installé pour favoriser leur réussite.

Bref, tout le monde peut devenir un podologue et voir votre nom inscrit dans le tableau de l’Ordre des pédicures-podologues à condition d’avoir ce diplôme. Mais la question est maintenant de savoir combien gagne un podologue.

Quelle est la rémunération d’un podologue ?

En général, le salaire d’un podologue varie selon le secteur d’activité sachant qu’il y a une grande différence entre le secteur public et le secteur privé. Le salaire d’un praticien à l’autre peut également varier en fonction des primes, du statut ainsi que de l’ancienneté.

Selon le statut libéral, un podologue est rémunéré entre 3000 à 8500 euros bruts par mois avec une moyenne qui se situe à 5000 euros. Dans un centre hospitalier public, le pédicure podologue est salarié selon leur classe :

  • Pour une classe supérieure : un podologue gagne 1977 euros par mois (en début de carrière) et de 2938 euros (en fin de carrière).
  • Pour une classe normale : un podologue gagne entre 1825 à 2774 euros.

Un praticien exerçant dans le secteur public peut bénéficier d’une prime. En général, un podologue peut gagner entre 1158 euros et 5046 euros bruts par mois en France. Un spécialiste qui possède le diplôme d’État en pédicure-podologue peut aussi ouvrir son propre cabinet. Cela signifie qu’il peut être un auto-entrepreneur dans son métier. Selon le statut libéral, un podologue auto-entrepreneur gagne entre 2000 et 8000 euros par mois.  

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here