preparateur-automobile

Chargé d’assurer la modification d’une partie ou de toute une voiture, le préparateur automobile améliore les performances d’une voiture de même que son aspect. Dit autrement, après son intervention, le véhicule devient plus performant, plus efficace et bien évidemment plus présentable. Pour devenir un bon préparateur automobile, le candidat doit miser sur les stages et l’alternance durant sa formation. En effet, pour ce genre de métier, c’est l’expérience qui prime.

Préparateur automobile : les formations à suivre pour exercer le métier de vos rêves

Les recruteurs ont un petit faible pour ceux qui ont une bonne expérience dans le domaine. Certes, les diplômes sont importants, mais le candidat qui a déjà cumulé de nombreuses années est à même de mieux répondre aux attentes des clients. Et c’est tout ce qu’attendent les recruteurs de vous. C’est pourquoi vous devez inéluctablement faire le choix des stages et l’alternance durant votre parcours.

Lire également : Formation d'auxiliaire de vie : Comment vivre une vie plus heureuse et plus significative

Diverses formations permettent d’accéder à cette profession. Elles partent du niveau 3 jusqu’au niveau 4. Ainsi, vous pouvez exercer ce métier avec un CAP. Il peut s’agir du :

  • CAP Maintenance de véhicules avec pour option : véhicules de transport routier, voitures particulières ;
  • CAP Réparation des carrosseries.

La porte de cette profession reste aussi ouverte à ceux qui ont une Mention Complémentaire (MC) Maintenance des Systèmes Embarqués de l’automobile. Avec une MC Maintenance des moteurs Diesel et de leurs équipements, votre dossier va être accepté par les employeurs.

A découvrir également : Une formation en assurance : est-ce fait pour vous ?

Pour ce qui concerne le niveau 4, les titulaires d’un BAC Pro Réparation des carrosseries sont bien recherchés dans ce domaine. Il en est de même pour ceux ou celles qui ont le BAC Pro Maintenances des véhicules avec pour option, voitures particulières.

Si votre ambition est de travailler dans le milieu du sport automobile, alors il vous faudra être détenteur d’un Bac+2 de Préparateur et développeur de véhicules de compétition. Ceux qui s’intéressent à cette branche peuvent aussi avec une licence pro maintenance des systèmes pluriethniques s’ils se spécialisent dans la préparation de véhicules de compétition.

Quel est le quotidien du préparateur automobile ?

Le principal objectif du préparateur automobile est de mettre en circulation des voitures esthétiques, sécurisantes avec d’excellentes performances. À cet effet, lorsque le véhicule arrive dans sa concession ou dans son garage, il fait un diagnostic. Cela lui permet d’identifier les différentes anomalies et les mises en conformité qu’il devra faire par la suite.

Après cela, il change les pièces usées et procède au réglage inhérent à la mise en l’état du véhicule. En changeant les pièces défaillantes, il améliore la performance de la voiture du point de vue de la vitesse, la consommation de carburant, etc. L’une de ses attributions est la rédaction des fiches techniques.

Il est également appelé à rédiger des fiches de suivi et de contrôle de conformité. Par ailleurs, il élimine les défauts se trouvant sur le véhicule. Cela peut consister en la couverture des égratignures avec de la peinture.

Le préparateur automobile améliore également le design intérieur et extérieur de la voiture. Cela peut passer par l’ajout de stickers. C’est l’une des solutions qu’il adopte pour personnaliser le véhicule de ses clients.

Compétences et qualités d’un bon préparateur automobile

Avec ce professionnel, les voitures sont donc plus esthétiques, performantes et plus sûres pour le voyage. Pour bien exécuter ses tâches, le préparateur automobile doit être bien minutieux. Aussi, doit-il faire preuve de rigueur et d’une bonne concentration. Un bon préparateur automobile est quelqu’un de méthodique. Il est un grand perfectionniste et doit toujours faire preuve de créativité.

Un bon préparateur automobile affectionne naturellement le fonctionnement des systèmes électriques, électroniques et mécaniques. Il doit mettre à jour continuellement ses connaissances en lien avec le progrès que connait la technologie. Son sens de l’écoute et la pédagogie avec laquelle ils discutent avec les clients sont des armes efficaces pour gagner leur confiance.

Combien gagne un préparateur automobile ?

Le préparateur peut toucher une rémunération comprise entre 1720 euros bruts à 2132 euros bruts. Son salaire dépend ici de son niveau de qualification et de l’expérience cumulée. Le salaire médian brut que gagne un tel professionnel en France est de 1825 euros brut par mois.

Qui le recrute et quelles sont les évolutions de carrière ?

Le préparateur automobile peut travailler dans un centre automobile spécialisé dans l’entretien et la maintenance des voitures. Il peut officier dans un garage ou auprès d’un concessionnaire. Les constructeurs automobiles peuvent faire appel à ses services.

Après avoir exercé pendant quelques années dans ces établissements, il peut être nommé chef d’équipe ou chef d’atelier. On peut lui confier aussi la gestion d’un garage. S’il a suffisamment confiance en ses compétences, il peut se lancer à son propre compte.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here