Le drone est utilisé dans des domaines très divers, tant dans la construction, pour la protection de la nature, d’un territoire ou pour filmer un paysage pour un reportage. Peu importe son utilisation, il est désormais nécessaire de suivre une formation pour pouvoir les piloter. Mais quelle formation suivre ?

Une formation pour connaître les législations sur le pilotage des drones

Le pilotage d’un drone n’est plus uniquement une activité récréative. Ceux qui le souhaitent peuvent désormais en faire leur métier. Alors qu’il n’était qu’un simple jouet il y a quelques années, il est aujourd’hui soumis à une réglementation beaucoup plus sévère pour éviter les dérives.

A lire aussi : 2 jours pour vous former au Design Thinking !

Ainsi, en France, un drone ne peut voler à plus de 150 m d’altitude, car il serait alors dans l’espace aérien. Pour prévenir tout risque d’accident ou pour préserver certaines zones, il est formellement interdit de les faire survoler les grandes agglomérations, les aéroports, ou encore les bases militaires ou les centrales nucléaires entre autres. Il est également interdit de faire voler un drone la nuit.

Votre responsabilité civile étant engagée en cas d’accident, nous vous recommandons de souscrire une assurance. Pour connaître les formations inhérentes aux métiers de télépilotage, nous vous recommandons de vous rendre sur des sites tels que dadsud.fr pour obtenir des informations supplémentaires.

Lire également : Évaluer une formation selon le modèle de Kirkpatrick

pilotage drone

Une formation complète pour œuvrer dans différents domaines d’activités

Une formation de pilotage de drone imposée par la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC), depuis juillet 2018, se déroule en deux étapes : une théorique et une pratique, indispensables pour en comprendre toutes les subtilités. À la fin d’un cursus théorique d’environ un ou deux, vous serez titulaire d’un brevet théorique de télépilote de drone qui vous permet d’acquérir les bases et les réglementations qui s’y rapportent.

Après cette étape théorique, vous passerez à la suivante à savoir la formation théorique. Celle-ci dure environ trois semaines. Elle est dispensée par des instructeurs professionnels, selon le domaine d’activité choisi. Vous pouvez vous former au pilotage de drone pour les médias, pour le secteur du bâtiment et génie civil dans le cadre d’inspections techniques, pour celui du tourisme ou encore pour les services de la sécurité publique, pour l’armée en soutien logistique ou pour venir au secours de populations victimes de sinistres ou de catastrophes naturelles. Le champ des possibilités est très vaste et ne cesse de se développer.

Un financement pour suivre une formation de pilote de drone

La formation de télépilote de drones professionnels civils vous permet de bénéficier d’un accompagnement à toutes les étapes de votre formation, avec pour objectif de maîtriser toute la logistique visant à la réalisation de captations aériennes techniques professionnelles.

Si vous êtes sans emploi, cette formation est éligible à Pôle emploi, dans le cadre de l’Aide Individuelle à la formation ou AIF. Vous pouvez également faire appel au compte personnel de formation (CPF) pour le financement de votre formation de pilote de drone si vous êtes salarié. Autre source de financement, le CPF de transition professionnelle qui s’adresse aux salariés qui entreprennent une reconversion professionnelle.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here