Devenir-traumatologue

Pour la plupart des gens, consulter des spécialistes médicaux fait partie de la routine. Parmi ces derniers se distinguent les traumatologues, souvent aux premières loges en cas d’accident. Devenir un traumatologue accompli en France nécessite de nombreuses années d’études. Un parcours de formation méritant d’être connu de plus près.

Le traumatologue : élément clé des urgences médicales

La traumatologie est cette branche de la médecine consacrée à l’étude et au traitement des traumatismes physiques et des blessures. Contusions, plaies, hématomes, fractures, nombreuses sont ces affections pouvant entraîner des invalidités passagères ou permanentes dont le traumatologue s’occupe.

A voir aussi : Comment devenir chirurgien-dentiste ?

Parmi toutes ces blessures, les plus fréquentes sont dues aux accidents de circulation, au sport ainsi que celles découlant des accidents domestiques et professionnels. Les traumatismes peuvent aussi émaner d’autres causes comme les brûlures, les électrocutions, des noyades et des agressions.

Travaillant souvent de pair avec leurs collègues orthopédistes, les traumatologues sont au cœur des urgences médicales car ils prennent en charge les personnes victimes d’accidents . Comme tout médecin, les traumatologues procèdent à un examen clinique, posent un diagnostic et proposent un traitement.

A lire aussi : Comment s'inscrire dans une école d'audiovisuel à Nice ?

Les étapes pour devenir traumatologue en France

La formation des médecins se fait au sein des Unités de Formation et de Recherche (UFR) des universités françaises. Étudier en vue de devenir traumatologue répond donc au parcours classique des études de médecine. Il convient de signaler qu’elles sont particulièrement longues quand on les compare aux autres offres de formation.

En règle générale, après le Baccalauréat, il faut compter 9 ans pour devenir médecin généraliste et 3 ans de plus pour une spécialité en traumatologie-orthopédie. Toutes ces années d’études sont réparties en 3 cycles. Au terme de ces trois cycles, les étudiants devenus docteurs prodiguent des soins aux patients et participent à la vie des hôpitaux au sein desquels ils sont affectés.

Le premier cycle

C’est un parcours de 3 ans après le bac permettant d’obtenir le Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales (DFGSM). La première année est généralement un tronc commun à toutes les filières du domaine de la santé. La deuxième permet une orientation dans les diverses filières que sont: la médecine, l’odontologie, la maïeutique, la pharmacie et la kinésithérapie.  Au cours de ce cycle, les connaissances en biologie sont approfondies et les étudiants se familiarisent dans l’apprentissage de l’exercice médical.

Le deuxième cycle

Tout comme le premier cycle, le deuxième s’étale sur trois années cliniques au cours desquelles sont enseignés les systèmes de santé, les principales pathologies ainsi que la déontologie en matière médicale. Au terme d’un stage en milieu hospitalier, le cycle est sanctionné par le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (DFASM).

Le troisième cycle

Sa durée varie entre 3 ans pour la médecine générale, et 6 ans pour une spécialisation. C’est l’étape cruciale permettant d’achever la formation pour devenir traumatologue. Ce dernier cycle permet au médecin de dispenser des soins de qualité à ses patients.

En dehors des cours théoriques, les étudiants effectuent des stages en tant qu’internes dans les hôpitaux. Ce dernier cycle est couronné par un Diplôme d’Etat de Docteur en Médecine à la suite d’une soutenance de thèse ainsi que d’un Diplôme d’Études Spécialisées (DES).

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here