garderie femme enfants

Devenir auxiliaire de puériculture est avant tout une vocation, c’est un choix de carrière qui ne convient pas à tout le monde. Cela demande certaines qualités et dispositions, et il vaut mieux être bien renseigné et formé avant de se lancer dans cette voie-là. On vous aide à découvrir si vous êtes fait pour ce métier. 

Le secteur de la petite enfance

Le domaine de la petite enfance attire régulièrement des personnes à la recherche de l’emploi de leur rêve. On compte en France près de 60 000 auxiliaires de puériculture et le rythme des naissances permet de favoriser ce secteur économique. On retrouve régulièrement des offres pour auxiliaire de puériculture sur les plateformes dédiées à l’emploi. C’est un secteur dynamique qui attire de nombreuses jeunes femmes puisque 99 % des auxiliaires de puériculture sont des femmes. C’est un secteur qui recrute, mais il faut être prêt pour travailler en tant qu’auxiliaire de puériculture, qui n’est pas un travail évident pour tout le monde. 

A voir aussi : L’importance de se faire accompagner par un consultant RH

Les auxiliaires de puériculture peuvent travailler dans différents secteurs, dans des hôpitaux, des maternités, des crèches, mais aussi des centres spécialisés dans la protection maternelle et infantile ou encore des instituts pour enfants handicapés. 

Les dispositions requises pour la fonction 

Devenir auxiliaire de puériculture demande quelques compétences et qualités pour être efficace dans son travail et s’y épanouir. La première qualité qui vient est sans doute la patience, travailler avec des enfants demande de la répétition, ils ne sont pas toujours faciles ou coopératifs. Il faut également être responsable, à la fois pour gérer la sécurité des enfants, mais aussi pour le contact avec les parents. Cela demande aussi de l’esprit d’équipe pour fonctionner en harmonie avec ses collègues, pour fonctionner efficacement.

A voir aussi : 3 astuces pour vite retrouver un emploi dans le tertiaire

C’est un travail qui peut être épuisant et il faut rester vigilant et disponible constamment. Cela demande un effort constant pour rester actif et observer tout ce qu’il se passe autour de soi. L’adaptabilité est nécessaire pour s’épanouir et réagir à chaque situation qui peut se produire. Travailler avec des enfants demande aussi un naturel doux et à l’écoute, il faut réussir à garder son sang-froid face aux crises des enfants et rester calme en toutes circonstances. 

La rémunération et les évolutions

Le salaire d’une auxiliaire de puériculture débutante démarre vers les 1400 €. Ensuite avec les années et l’expérience, on peut montrer jusque vers les 2100 €. Le salaire dépend évidemment du lieu de travail et du secteur. Les auxiliaires de puériculture qui travaillent dans le secteur privé auront des salaires en moyenne plus élevés. 

En matière de perspectives d’évolution, les auxiliaires de puériculture peuvent se présenter au concours des écoles d’infirmières après 3 ans d’expérience dans le secteur hospitalier ou médico-social. À partir de là, il existe plusieurs spécialisations en tant qu’infirmières, mais si l’on souhaite continuer dans la puériculture, on peut se spécialiser en tant qu’infirmières puéricultrices. On peut aussi se diriger vers des formations pour éducateur jeunes enfants. 

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here