responsabilité fiduciaire.jpg

La Suisse possède l’un des plus grands marchés financiers et commerciaux au monde. Si le pays intéresse autant d’investisseurs et de porteurs de projet, c’est parce qu’il propose des avantages fiscaux extrêmement intéressants. À cela s’ajoute une grande stabilité sociale et économique, permettant ainsi aux entreprises de se développer dans les meilleures conditions possible.

Vous voulez créer une société en Suisse ? Vous devez nécessairement passer par une société fiduciaire. Ce prestataire assure de nombreuses missions. Il n’en demeure pas moins que ses responsabilités sont limitées.

A lire en complément : Les 7 tendances à connaître autour de la relation client

Qu’est-ce qu’un fiduciaire en Suisse ?

D’une manière générale, un fiduciaire suisse se charge des travaux administratifs et comptables d’un client situé en France ou à l’étranger. Il assure aussi toutes les tâches afférentes à la déclaration de salaire et d’impôt. Cela inclut la déclaration fiscale pour le compte d’une personne physique ou morale. Retrouvez sur le site https://my-swiss-company.com/fr toutes les prestations de conseil fiscal, financier et juridique d’une société fiduciaire suisse.

Il n’est également pas rare que l’entreprise fiduciaire suisse effectue des travaux d’audit externe. En effet, elle fournit un soutien à son client tout en le conseillant en matière de financement et de fiscalité. Bien entendu, les aspects économiques, organisationnels et juridiques de la structure sont également pris en compte.

A découvrir également : Quelles idées originales pour un team building ?

D’un point de vue hiérarchique, le fiduciaire se rapproche davantage des fonctions suivantes d’administrateur et d’associé.

fiduciaire suisse

Quelles sont les responsabilités du fiduciaire suisse ?

Les fiduciaires jouent de nombreux rôles dans la création et l’exploitation d’entreprises en Suisse. En voici quelques-uns.

L’administration d’entreprise

Le fiduciaire gère les tâches de gestion quotidienne de l’entreprise, parmi lesquelles la paie et la gestion des ressources humaines.

En vous adressant à une société de fiducie suisse, vous pourrez vous consacrer entièrement au cœur de votre métier. Vous économiserez également un temps considérable, d’autant qu’il existe aujourd’hui des processus modernes permettant de booster l’efficacité des fiduciaires. On sous-entend par cela la numérisation et la dématérialisation de documents.

La gestion de la comptabilité

La gestion comptable entre aussi dans les domaines d’expertise d’une entreprise fiduciaire suisse. Elle peut vous proposer des solutions sur mesure pour optimiser les branches d’activité ci-après :

  • comptabilité d’entreprise,
  • gestion des salaires,
  • trésorerie,
  • préparation des comptes annuels.

Elle vous fournit également toutes les données comptables utiles à la prise de décision. Cette démarche vous permet de gérer au mieux le ou les impacts financiers de chacune de vos décisions. Une société de fiducie suisse peut même traiter certaines informations comptables qui s’avèrent utiles sur le plan juridique. Si vous le souhaitez, elle se chargera aussi des audits comptables. En effet, une société fiduciaire suisse regroupe de nombreux experts à même de vous accompagner dans plusieurs domaines.

La représentation fiscale de l’entreprise

Les réglementations en vigueur sont claires sur ce point : tant qu’une société est officiellement établie à Genève, à Berne ou à Lausanne, mais que ses revenus ne dépassent pas 100 000 francs suisses (environ 90 000 euros), le syndic peut agir en tant que représentant fiscal de la société. Plus exactement, une fois ces conditions remplies, la nomination d’un représentant fiscal constitue une obligation à laquelle l’entreprise ne peut déroger.

Dans ce cas, la société fiduciaire assurera les missions suivantes :

  • la mise en place des procédures d’inscription de la société au registre de la TVA payable,
  • la déclaration de la taxe,
  • le recouvrement de la taxe sur la valeur ajoutée,
  • le contrôle des documents fiscaux,
  • l’analyse de l’assujettissement de la société à la TVA,
  • l’achèvement des procédures liées à l’importation,
  • la vérification des taxes.

Il est important de souligner que l’établissement d’une société en Suisse nécessite également la présence d’un représentant sur place, même si tout le reste de l’équipe se trouve dans un autre pays. Dans certains cas, un mandataire comme une société de fiducie doit être responsable de la gestion des actifs suisses.

Quelles responsabilités restent du ressort de la société représentée ?

Même si le fiduciaire suisse réalise le plus grand nombre de tâches, l’entreprise cliente doit aussi assumer certaines responsabilités. En effet, il existe certaines missions qui ne sont aucunement du ressort d’un fiduciaire suisse.

Les conseils et les services d’experts dans divers domaines

À défaut de budget, certaines petites et moyennes entreprises ne peuvent pas financer les services réguliers d’un responsable financier ou encore d’un responsable RH. C’est la raison pour laquelle elles se retrouvent rapidement débordées pendant la période de pointe de l’embauche ou de la gestion du personnel ou des salaires.

Pour résoudre certains problèmes liés à ces branches, elles feront appel à des prestataires externes. Pour bénéficier du meilleur accompagnement, l’astuce est simple : choisir le bon prestataire en vous basant sur des paramètres bien définis qui s’adaptent parfaitement aux besoins de votre entreprise.

fiduciaire suisse

L’aide au développement des affaires et l’assistance aux entreprises en difficulté

Les activités indépendantes ou le développement de nouvelles entreprises innovantes telles que des start-ups incitent certains administrateurs à proposer de nouveaux services d’accompagnement. Ces nouvelles tâches peuvent aller de la création de l’entreprise à l’établissement d’un compte d’entreprise, en passant par sa comptabilité quotidienne.

La compréhension mutuelle des enjeux de la gestion financière et comptable pour une collaboration efficace

Le défi de la maîtrise des concepts de base de la comptabilité et de la finance est critique pour l’entreprise cliente. Si le responsable de compte possède des connaissances et des compétences en comptabilité, cette dernière adoptera ses recommandations pour gagner en efficacité.

Pour cette raison, il existe des formations plus ou moins courtes et adaptées aux contraintes de la vie des entrepreneurs. Afin de s’adapter aux besoins de formation continue, les cours de comptabilité suisse peuvent désormais être suivis entièrement en ligne. Avec l’aide d’un réseau d’écoles partenaires de premier plan, un soutien aux besoins des apprenants est fourni en fonction de leurs besoins. Par ailleurs, avec l’aide de l’enseignement de l’innovation et de la technologie éducative, il est désormais possible de créer des cours sur mesure pour apprendre la comptabilité de manière agréable, rapide et efficace. Il s’agit par ailleurs de dispenser des formations à un prix adapté à tous les budgets.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here