devenir-chirurgien-dentiste

Dans le secteur de la santé, il existe de nombreux métiers auxquels on peut prétendre. Parmi ceux-ci, on peut mettre l’accent sur le métier de chirurgien-dentiste. Pour obtenir ce titre et exercer la fonction, il faut suivre un chemin bien précis. Découvrez ici comment vous pouvez devenir un chirurgien-dentiste.

Développer les qualités nécessaires pour devenir chirurgien-dentiste

Pour être un bon chirurgien-dentiste, il est indispensable d’avoir quelques qualités intrinsèques. Celles-ci vous permettront d’être un bon professionnel. D’abord, vous devez être très minutieux. La chirurgie dentaire est un corps de métier qui exige énormément de dextérité et d’habileté technique. C’est grâce à cette qualité que vous pourrez reconstituer une dent, poser une prothèse ou traiter des racines.

A lire en complément : Capacité de médecine du sport

En étant minutieux, vous parviendrez à présenter au client un excellent travail sur les plans fonctionnel et esthétique. De plus, un bon chirurgien-dentiste doit se montrer patient et très attentif. À cause des douleurs des soins dentaires, certains patients ont peur des professionnels en odontologie. À ce titre, vous devez être en mesure de calmer ou de rassurer le patient, quel que soit son âge. De même, expliquez-lui avec douceur les différentes étapes de votre intervention. Ceci devrait contribuer à la réduction de son stress.

Suivre une formation pour accéder au métier de chirurgien-dentiste

Pour devenir dentiste, il est indispensable d’acquérir des notions solides en odontologie. Si vous êtes actuellement lycéen, vous pouvez accéder à une formation de chirurgie dentaire de deux manières. Vous pouvez suivre le parcours PASS (parcours d’accès spécifique santé) ou une L.A.S (licence avec option accès santé). Quel que soit le parcours choisi pour l’admission, la formation dure quelques années et est divisée en plusieurs cycles.

Lire également : La reconversion professionnelle via la formation. Quelles sont les étapes ?

1er cycle : À la découverte des notions basiques en soins dentaires

Au cours du 1er cycle en odontologie, le programme vous permettra essentiellement d’accéder aux connaissances fondamentales des éléments suivants :

  • le diagnostic,
  • le traitement des maladies de la bouche,
  • les pathologies infectieuses de la dent,
  • le remplacement des dents, etc.

À ces différentes notions, on vous donnera des enseignements généraux de santé tels que l’imagerie médicale, l’hygiène et la prévention. Pour le développement de vos capacités manuelles, vous pouvez compter sur les TP de simulation. Ceci vous permettra de maîtriser les soins qu’on peut appliquer sur les dents. À l’épilogue de la 3e année d’étude, vous obtiendrez le DFGSO (diplôme de formation générale en sciences odontologiques).

2e cycle : découvrir le métier de chirurgien-dentiste

À partir de la 4e année d’odontologie, les enseignements deviennent plus approfondis. Ils sont complétés par de nouvelles matières comme l’odontologie légale, l’anesthésiologie ou la santé publique dentaire. Au cours des TP de simulation du 2e cycle, vous aurez à vous exercer à la dissection sur logiciels ou sur supports synthétiques.

De même, vous serez amené à réaliser des appareils d’orthodontie. La moitié du temps de la formation est consacrée aux stages effectués dans les services d’odontologie du CHU (centre hospitalier universitaire). Si vous passez la 5e année avec succès, vous obtiendrez le DFASO (diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques).

3e cycle : choisir entre des études courtes ou longues

Au début du 3e cycle, les étudiants ont la possibilité de faire un cycle court ou un internat en odontologie. La première option se réalise en 01 an et vous prépare à l’exercice du métier. Au cours de cette période, vous aurez à effectuer des stages. Accessible sur concours, la deuxième option se déroule en 03 ou 04 ans.

En fonction de votre rang de classement et de votre projet professionnel, vous aurez à choisir entre trois spécialités d’internat : l’orthopédie dento-faciale, la médecine bucco-dentaire et la chirurgie orale. En dehors des stages semestriels, vous aurez droit à quelques enseignements théoriques.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here