Facilium intérim Rennes

On dit souvent que le marché de l’intérim rempli le rôle d’une bulle de cristal pour deviner et interpréter la tendance économique globale de demain. A l’heure où nous publions cet article, selon les données nationales de Prism’Emploi, l’organisme des professionnels du recrutement et de l’intérim, les chiffres ne sont pas bons depuis le début de l’année 2019. Faut-il y voir des signes précurseurs d’une future crise économique ? Certains le pensent mais rien n’est moins sûr.

Dans ce contexte relativement tendu, il est d’autant plus important pour les petites agences d’intérim de jouer sur leurs qualités premières : la proximité, l’écoute et la convivialité. C’est d’ailleurs sur ces principes d’humanité et de partage qu’à été fondé Facilium, une agence intérim rennaise qui vu le jour en 2015.

A voir aussi : Les grands noms de l’intérim en France

Des valeurs humanistes avant tout

Dès le début de l’aventure Facilium, il a été question de convivialité, d’échange et de dialogue. C’est sur ces fondamentaux qu’Alain Charlès, le fondateur de l’agence a construit ses équipes afin de proposer un service différent aux intérimaires comme aux entreprises qui ont fait le pari de travailler avec l’agence dès ses débuts. Il faut qu’Alain Charlès connaissait parfaitement le secteur puisqu’il gérait auparavant une agence intérim d’une autre enseigne depuis quelques années.

Aujourd’hui, c’est son successeur s’appelle Delphine Coquio. Elle a repris les reines de l’entreprise en 2018 en conservant ce qui a fait la force de cet acteur majeur du recrutement sur le bassin rennais, son équipe et ses valeurs. Les intérimaires sont d’ailleurs nombreux a venir témoigné sur les réseaux sociaux notamment de l’accueil chaleureux et de l’écoute auquel ils peuvent prétendre en passant la porte de l’agence de Rennes.

Lire également : Les agences d’intérim ont la côte !

Une meilleure connaissance des personnes pour un meilleur service

Si les équipes de Facilium prennent le temps de recevoir les intérimaires comme les chefs d’entreprise avec un petit café, en apprenant à les connaitre, à comprendre leurs objectifs, leurs contraintes, leurs ambitions, c’est aussi une sorte de réponse à la tendance actuelle, l’accroissement des plateformes de recrutement digital. Les agences intérim indépendantes ont tout à gagner à continuer à travailler différemment et à apporter une réponse personnalisée aux problématiques de l’emploi. Le recrutement en face à face est le seul qui permette d’identifier des situations qui pourraient être compliquées. Le côté humain du recrutement peut répondre à des cas où l’automatisation ne pourra rien.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here