L’importance du métier de couvreur

Bâtir une maison ne se limite pas uniquement aux murs, il faut également donner sa part d’importance à la toiture. En effet, le toit est l’un des moyens d’isolation les plus importants, c’est pour cette raison qu’il faut toujours faire appel à un professionnel pour ce type de prestations. C’est justement le couvreur qui s’occupe généralement de cela. Voici donc ce qu’il faut savoir à propos de ce métier.

En quoi consiste le métier de couvreur ?

Le couvreur est l’artisan qui va travailler principalement sur le toit. En effet, si sur les chantiers, vous remarquez qu’il y a toujours une personne qui effectue un travail sur les toitures exclusivement. Un couvreur aura donc pour but principal de réaliser, mais également de réparer et d’entretenir les toits des maisons et des habitations en général. Il se basera durant son travail principalement sur un plan défini. C’est pour cette raison qu’il est important d’avoir certaines notions en géométrie, mais aussi en dessin. De cette manière, il pourra mettre en place un réel dessin et un plan du toit bien fait.

Il va également avoir besoin de différents matériaux pour pouvoir effectuer et mettre en place son toit. Pour le support du toit, il utilisera généralement du bois comme matériau principal, par-dessus ce support, seront disposés d’autres matériaux. Ces derniers seront choisis par le couvreur, mais également par ses clients. Le choix sera principalement basé sur les besoins du client, mais aussi sur ce qui peut être le plus adapté à l’environnement. Lorsqu’on parle de toiture, on ne parle pas uniquement des tuiles disposées sur le toit, mais aussi des différentes autres poses : chéneaux, gouttières, raccords, etc.

Pourquoi devenir couvreur ?

Ce qui est le plus important pour devenir couvreur est le fait de pouvoir et d’aimertravailler à l’extérieur. Effectivement, les personnes plus à l’aise dans un travail de bureau ne pourront pas travailler en tant que couvreur, étant donné que le métier se fait exclusivement dehors, sur des chantiers. Étant donné que le couvreur travail également en hauteur et fait face à des matériaux assez lourds, il est important que ce dernier soit assez agile, mais également qu’il n’ait pas le vertige.

Le métier de couvreur voit également une évolution importante, vu l’intérêt que le monde porte les derniers temps aux différentes énergies renouvelables. Les toitures sont donc faites de manière à profiter un maximum de ces énergies renouvelables et ainsi, les couvreurs doivent suivre leur temps pour pouvoir proposer des services en harmonie avec la période dans laquelle ils se trouvent.

Pour devenir couvreur, il faut avoir une formation assez précise en :

  • CAP Couvreur.
  • CAP Étancheur du bâtiment et des travaux publics.
  • Bac Pro, intervention sur le patrimoine bâti, option couverture.
  • BP Couvreur.
  • BP Étanchéité du bâtiment et des travaux publics.

Quels risques à devenir couvreur ?

Le métier de couvreur n’est pas un métier de tout repos, en effet, le professionnel travail sur un toit en hauteur. C’est donc tout à fait logique qu’il existe des risques dus au métier, certains sont cependant, plus représentatifs que d’autres.

Avant tout de choses, travailler en tant que couvreur depuis des années peut avoir des conséquences sur les postures des personnes. Cela est expliqué par le port de poids lourds ainsi des postures fatigantes, comme le travail à genoux. Cependant, il est possible de prévenir ces postures en essayant de faciliter le port des matériaux de manutention. Le déplacement sur le chantier peut également causer des chutes de plain-pied. C’est pour cette raison qu’il est toujours conseillé de bien ranger son chantier. Enfin, la chute du haut de la toiture est également un risque à prendre en compte, pour le prévenir, il est important de choisir les équipements adaptés pour ce type de métiers.

Laisser un commentaire