deux hommes avec charlottes sur la tçete

S’il demeure une industrie doit-être drastique pour protéger les consommateurs et éviter tout risque de problème sanitaire : c’est bel et bien dans l’industrie alimentaire. Avec des certifications dantesques, cette industrie de pointe doit redoubler d’ingéniosité et avoir plusieurs longueurs d’avance. Pourtant, certains réflexes d’antan ont été remplacés par du bon sens commun dans l’industrie alimentaire.

Adopter une charlotte et s’éviter tout problème éventuel

Cette solution est simple mais prouve pourtant son efficacité depuis des années dans l’industrie alimentaire : la charlotte. En effet, porter une charlotte pour les cheveux ou d’autres vêtements de protection paraissent d’une logique implacable mais sont encore négligés par certaines sociétés. En plus d’un possible risque d’accident du travail selon la nature du poste, les risques liés à l’hygiène alimentaire peuvent se produire.

A lire également : Prolongation du fonds UrgencESS pour les structures de moins de 10 salariés

Dans le même ordre d’idée, que des consommateurs puissent retrouver un ou plusieurs cheveux dans des produits alimentaires deviendrait un problème. Car, ça n’a l’air de rien, mais trouver un cheveu lorsque l’on s’apprête à déguster un produit où le consommateur a fait l’effort d’investissement serait regrettable. Aujourd’hui, les entreprises qui souhaitent soigner leur clientèle ne peuvent et ne doivent pas négliger cet aspect. Car de telles remontées clients seraient fortement préjudiciables pour les entreprises concernées. Et pourraient même s’avérer pénalisantes pour les conséquences derrière (perte de chiffre d’affaires, réputation de la marque, gestion et coût du SAV…).

Alors qu’avec le réflexe de faire porter à l’ensemble de ses employés une charlotte jetable en polypropylène éviterait cette succession d’ennuis. Des problèmes de ce genre devenant très vite gênants lorsque l’on veut diriger une firme. D’autant plus quand on souhaite correctement mener à bien sa société et en limiter au maximum les accrocs.

A lire également : TVA : les changements attendus au 1er juillet 2021

Des consommables jetables pour plus d’hygiène

Le fait que les charlottes soient jetables peut revêtir un autre aspect intéressant pour une entreprise qui a envie de mesures d’hygiène. Le côté pratique. Car en disposant à des endroits clés, comme les lieux positionnés juste avant les prises de poste, l’entreprise pose ses pions sanitaires. Les distributeurs de charlottes jetables mis dans de tels endroits joindront grandement l’utile à l’agréable. Les travailleurs passant devant ne devront plus déroger à la règle. De plus, cette solution est d’une facilité déconcertante et la pose de tels distributeurs rapides.

Le fait de porter une charlotte en guise de couvre-chef évite aussi toute prolifération de microbes qui ne doivent pas se retrouver sur les produits de l’entreprise. Dans le cadre d’une absence de charlotte dans le domaine de l’industrie alimentaire, les conséquences deviennent vite colossales. Le volet économique étant atteint en 1er : une entreprise ne peut pas se permettre de laisser courir un tel risque.

Prévoir des solutions plutôt que de devoir trouver des correctifs s’avère être une option plus intéressante pour une société équilibrée. Petites, légères mais d’une efficacité redoutable : les charlottes jetables destinées à l’industrie alimentaire sont extrêmement qualitatives. Cette règle d’hygiène devrait-être obligatoirement adoptée par bon sens par les entreprises de l’industrie alimentaire.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here