métiers e-commerce

Secteur clé de l’économie, le e-commerce ou le commerce électronique continue sa progression au point de générer 90 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2018. Selon les prévisions de la FEVAD, ce montant pourrait même dépasser les 100 milliards d’euros d’ici la fin de l’année 2019. Il s’agit là, d’une somme astronomique qui prouve que le e-commerce est bel et bien un secteur en plein essor. D’ailleurs, sa croissance se répercute sur le secteur de l’emploi car il met en avant des métiers, auparavant, peu connus ou quasiment inexistants.

E-commerce, le premier vivier d’emploi d’aujourd’hui :

À l’ère du numérique et des nouvelles technologies, le e-commerce surfe sur une vague d’optimisme et représente aujourd’hui, un véritable vivier d’emplois surtout pour ceux qui ont suivi un cursus en informatique ou en web marketing. Effectivement, les embauches dans le secteur représentent à peu près un tiers de la création d’emplois, rien qu’en France.

A lire en complément : Baisse du chômage Hauts de France et dans le Pas de Calais

D’ailleurs, il crée aussi de nouveaux emplois, méconnus auparavant comme responsable e-commerce, architecte réseau, consultant e-business ou développeur web, etc.

Considéré alors comme un “métier d’avenir”, de nombreuses écoles spécialisées n’ont pas manqué d’ouvrir leurs portes pour permettre aux jeunes d’aujourd’hui de se former aux métiers du e-commerce. Elles proposent ainsi aux intéressés, des formations initiales ou des formations professionnalisantes dans le domaine pour répondre à la demande des recruteurs. En complémentarité, de nombreux sites et supports ont vu le jour et permettent d’aller encore plus loin dans la formation au e-commerce. Vous trouverez un exemple sur ce site.

A découvrir également : Diagnostiqueur immobilier : salarié ou indépendant ?

Les différents métiers et emplois en 2019 recherchés dans le e-commerce :

Deux types de métiers se démarquent particulièrement dans le e-commerce en cette année 2019, à savoir : les métiers techniques et les métiers commerciaux. Généralement, l’un ne va jamais sans l’autre car tous les deux sont complémentaires. Cela dit, les offres d’emploi autour des métiers techniques sont plus proposées par les start-up, tandis que les métiers commerciaux sont souvent proposés par les entreprises.

Les métiers techniques :

L’ouverture d’un site internet sollicite l’aide des techniciens, notamment :

Le développeur web :

Le développeur web est un informaticien chargé d’écrire des programmes informatiques nécessaires à la bonne marche du site internet dont il est le principal responsable. Il a également pour mission de soigner son contenu afin de le rendre plus attractif, ergonomique et facile à utiliser. Dans le e-commerce, l’expérience professionnelle du développeur web est très demandée car un site en a toujours besoin pour exister. Il doit maîtriser plusieurs langages informatiques comme le php, le html, le JS et bien d’autres selon les spécialités.

Le designer :

Qui dit e-commerce, dit aussi web designer. À moitié graphiste et à moitié informaticien, celui ci s’occupe de tout l’aspect graphique du site internet en prenant soin de choisir ses photos, sa police, ses couleurs et ses logos. Il collabore avec le développeur web afin de rendre le site e-commerce plus attractif. Très recherché dans le e-commerce, il l’est aussi dans le m-commerce.

Le traffic manager :

En e-commerce, il faut également un traffic manager qui a pour rôle d’organiser la campagne d’un site internet dans le but d’attirer plus d’internautes et ainsi, augmenter son trafic. Celui ci se sert généralement des publicités, des campagnes e-mailing, du référencement et de Google AdWords pour positionner le site sur Google et augmenter sa visibilité. Aujourd’hui, les réseaux sociaux contribuent énormément à augmenter le trafic d’un site si bien que certains e-commerçants arrivent à se passer de traffic manager. Ceci dit, pour espérer doubler voir, tripler le nombre de ses visiteurs, les compétences d’un traffic manager demeurent indispensable.

trafic manager

Consultant référencement SEO :

Il y a entre autres, le consultant référencement SEO. Il s’agit d’un professionnel du référencement web qui a pour mission d’optimiser la visibilité d’un site internet et d’accroître son audience. Tout comme le trafic manager, son objectif est d’attirer plus d’internautes. Ce métier très demandé exige pourtant une certaine qualification professionnelle car le consultant SEO doit avoir de fortes compétences techniques et des connaissances en marketing digital. D’ailleurs, étant donné que c’est un métier en constante évolution, le référenceur doit toujours être informé des dernières nouveautés et mises à jour Google. Généralement ceux sont des personnes qui suivent de nombreuses formations et événements SEO comme celui du SEO CAMP.

Les métiers commerciaux :

Pour fructifier son activité professionnelle, employer des techniciens et des informaticiens n’est plus suffisant, aujourd’hui. L’e-commerce a aussi besoin de recruter des spécialistes du commerce et du e-marketing.

Consultant/responsable web marketing :

Le responsable webmarketing est le principal garant de la stratégie digitale d’un site web. Son rôle est d’une importance capitale dans le e-commerce car il définit la stratégie et la campagne marketing de l’entreprise dans l’objectif de promouvoir et de vendre plus de produits ou de services sur internet. Aucun site e-commerce ne peut espérer amasser plus de bénéfice sans un responsable webmarketing.

Brand content manager :

Le content manager ou le responsable auditorial, en e-commerce, a pour mission principale de créer, produire et animer des contenus (écrits ou vidéos) axés vers le discours commercial du site internet. Son travail consiste à soigner l’e-réputation de ce dernier par l’intermédiaire des contenus précités.

content manager

Les métiers de la logistique et du transport :

E-commerce rime avec livraison de marchandises. Une fois les commandes passées par les acheteurs en ligne, il faut bien évidemment les livrer chez eux. Pour assurer que les produits soient bien acheminés auprès de leurs destinataires, les sites marchands se voient alors obligés d’employer des livreurs et des transporteurs. C’est ainsi que les emplois autour de la logistique et du transport ont vu le jour et constituent les métiers d’aujourd’hui et de demain.

Logisticien :

De nos jours, la plupart des achats en ligne sont désormais livrés à domicile. Le logisticien joue alors un rôle très important dans le e-commerce car il est chargé de gérer les stocks des produits, leur flux et leurs expéditions. Il assure également le dialogue entre les fournisseurs, les vendeurs et les livreurs. C’est en grande partie grâce à lui si les commandes arrivent à bon port ! 

Livreur :

Dans la chaîne de production en e-commerce, il faut toujours un livreur qui s’assure d’acheminer toutes les commandes en ligne auprès de leurs acheteurs. Au vu des nombreux sites marchands qui voient le jour chaque année, le secteur de la livraison ne cesse aussi de recruter.

Un mot à rajouter ?

Please enter your comment!
Please enter your name here